Bac à ultrason : avantages, usages et critères de choix

Le bac à ultrason est un outil qui offre beaucoup de praticités lorsqu’il est question de retirer les résidus de déchets sur divers objets (bijoux, pièces d’auto ou d’argent, outils médicaux, etc.). L’accessoire est très efficace pour apporter un nouveau souffle de vie à ces derniers en plus de rendre la tâche moins pesante pour la plupart des foyers. Présente sur le marché en une diversité de marques et de modèles, son choix ne peut se faire sur des coups de tête. Comment procéder pour avoir un bon équipement ? Voici dans cet article toutes les informations essentielles pour vous permettre de choisir aisément un appareil de bonne qualité.

Quelles sont les particularités du bac à ultrason ?

Cet appareil a la particularité d’aider pour l’élimination des amas de carbone, d’huile, de saleté, de graisses, d’oxydation ainsi que toute sorte de contaminants susceptibles de se loger sur la surface d’un accessoire. Il nettoie de façon rapide et accélérée. L’outil fonctionne grâce à une implosion de petites bulles qui ont pour provenance les ondes. Ces dernières sont émises par de très légers sons de fréquence comprise entre 20 et 400 KHz.

Il se compose d’une cuve (ou d’un bac) contenant un liquide de nettoyage (de l’eau dans la plupart des cas) avec ajout de détergents à l’intérieur duquel il faut tremper les objets à nettoyer. Le bac à ultrason est aussi doté d’un transducteur. Il est placé à l’intérieur même de sa cuve ou sur ses parois sur certains modèles. En effet, c’est à ce dispositif que revient le rôle de convertir l’énergie électrique perçue en une force en action de type acoustique.

Avec un appareil du genre, il suffit d’y plonger les matériaux au sein de la composition liquide pour qu’ils soient entièrement entretenus. Vous n’aurez pas besoin de réaliser aucun autre effort. Le bac à ultrason se charge d’éliminer en douceur toutes les impuretés, et même dans les coins d’accès les plus difficiles. Sa contenance sur le marché varie entre 1 et 30 litres et voire plus. Pour ce qui est de sa puissance et de sa marque, elles fluctuent en fonction des marques.

Quels sont ses avantages ?

Le bac à ultrason est un moyen efficace pour réaliser un nettoyage de vos accessoires (de structures simples au plus complexes) sans trop se déranger et en un temps record. L’outil est d’une efficacité exceptionnelle, car il ne laisse aucun espace sale et il nettoie de façon très précise et surtout en profondeur.

Le bac à ultrason prend en compte des matériaux divers provenant de plusieurs domaines. Ainsi, l’origine de la matière importe peu et l’accessoire peut passer au nettoyage sans la nécessité d’être démonté au préalable. Mis à part cela, il s’agit d’une alternative qui vous permet d’entreprendre l’entretien de vos différents objets sans avoir à disperser de l’eau dans tous les coins.

La cuve du bac à ultrason étant très bien construite, elle permet de finir avec les soucis de projection ou de jet de liquide. Il y a donc de quoi être rassuré de son utilisation sur le plan sécuritaire. En plus de tout cela, l’appareil en soi est conçu de sorte à permettre à son utilisateur de s’en servir sans avoir à trop réfléchir ou à se déranger. Pour ce faire, il suffit de prendre en compte le guide emploi qu’il contient.

Quels sont les critères de sélection du bac à ultrason ?

Dans l’optique d’acquérir un équipement de bonne qualité et qui vous sera bénéfique à 100 %, il est important de prendre en compte divers éléments liés à ses caractéristiques. Il est fait mention de sa contenance, de sa performance, de ses fonctionnalités et bien sûr de son ergonomie.

Sa contenance

Ce critère de choix d’un bac à ultrason quoi qu’important, dépend en partie des matériaux (leur dimension) que vous aurez à nettoyer. Ainsi, assurez-vous de ce que votre appareil soit en adéquation avec l’utilisation à laquelle il sera adressé. Comme mentionné au début, il en existe avec des contenances diverses allant de 1 à 30 litres, et même plus. À vous de décider de ce que vous voulez en pensant à vos objets, mais aussi de l’espace dont vous disposez pour sa mise en place.

Sa performance

Ici, il revient de jeter un coup d’œil à la fréquence et la puissance du bac à ultrason. Comme au niveau du premier critère, l’option devra respecter les besoins auxquels il sera adressé. Ce serait un véritable gaspillage de se tourner vers un outil de grande performance alors qu’il ne servira qu’à la maison et pour des nettoyages d’accessoires basiques (lunettes, bijoux, etc.).

Dans de pareilles circonstances, une puissance comprise entre 60 et 120 watts pour une fréquence de 25 KHz est suffisante. Mais pour un usage professionnel impliquant la prise en charge d’objets plus grands, les modèles avec 240 voire 600 watts de puissance avec une fréquence de 40 KHz sont préconisés.

Les fonctionnalités

Les modèles de bac à ultrason ne proposent pas tous les mêmes fonctions. Mis à part les fonctionnalités traditionnelles, d’autres concepteurs dotent l’appareil d’autres gadgets à titre innovateur. Néanmoins, tout ceci ne vise qu’à rendre plus facile son utilisation.

Comme exemple, certains appareils sont dotés d’un système de vidage, d’un thermostat, d’un minuteur, d’un modificateur de fréquence, etc. Ces derniers sont plus à privilégier, car offrant beaucoup plus de fonctionnalités et plus de confortabilité.

L’ergonomie

Le bac à ultrason doit être facile d’utilisation et se transporter aisément. Pour cela, faites l’option des modèles disposant d’un mode d’emploi non-complexe. Ils peuvent être reconnus grâce à l’absence d’une multitude de boutons. S’il y en a peu alors vous comprenez que sa manipulation sera sans difficulté.

Comment utiliser cet équipement de nettoyage ?

La procédure d’usage n’est pas du tout compliquée. Pour commencer, il vous faut mettre de l’eau dans la cuve. Ensuite, y ajouter du détergent et plonger les objets à nettoyer dans toute la solution liquide. Après cela, il faut passer au branchement du bac à ultrason sur un secteur à courant pour ensuite appuyer sur son bouton d’allumage pour le mettre en marche.

Après le lancement, une attente de 02 à 03 minutes s’impose avant de penser au retrait des objets qui deviendront tous propres voire à la limite neufs. Généralement, pour les appareils disposant d’un minuteur, il est possible de procéder à une sélection de durée au cours de laquelle les pièces doivent être traitées. Cela dépend entièrement de leur degré de saleté emmagasiné. Dès l’écoulement de ce temps, le bac à ultrason s’arrête de lui-même. Il faut ensuite le débrancher (cela est très important.) pour ensuite retirer vos matériaux. Cette manière de faire vous évite tous les risques d’électrocution.

Une fois les objets retirés de la cuve, il vous faut procéder à leur rinçage à l’eau claire pour ensuite les sécher à l’aide d’une soufflette ou d’un sèche-cheveux. Pour finir, évacuer le liquide sale du bac à ultrason puis procéder à son nettoyage. Il vous faut vous servir d’une serviette sèche et propre. L’essuyage doit toucher l’ensemble des parties de l’appareil. À la fin, aucune goutte d’eau ne doit pas résider à l’intérieur comme à l’extérieur. Cela évite les problèmes de court-circuit au prochain allumage.

Quelles sont les précautions liées à l’usage du bac à ultrason ?

Quoique capable d’accueillir toutes les solutions possibles, il est recommandé pour plus d’efficacité de veiller à bien choisir chacune d’entre elles. Ceci en prenant en compte l’objet à laver. Les nettoyants agressifs ou trop fort (soude caustique ou acide) sont proscrits. En fonction de la matière de votre pièce, vous pourrez utiliser de la javel, du vinaigre de cidre, du bicarbonate de sodium, etc.

Les nettoyants agressifs peuvent causer la détérioration du bac à ultrason qui généralement se trouve être fait inox. De même, les produits nettoyants volatiles à basse température de chauffage ne devrait pas servir au nettoyage. L’idée étant d’éviter la survenance d’un incendie.

L’utilisation du bicarbonate de sodium doit être faite avec précaution. Cela de sorte à ce qu’il n’accède ni au fil de branchement, ni aux boutons de commande. Il pourrait les endommager. Aussi, veuillez faire reposer le bac à ultrason sur une durée minimale de 20 minutes après chaque utilisation.